Les marques

Souvenir des iles, Rhum, Punch et liqueur Saint James

A la fin du XIXe siècle, Paulin Lambert, négociant marseillais, rachète plusieurs distilleries martiniquaises dont Saint James, qu’il révolutionnera, visant la fabrication de rhums supérieurs. Il dépose la marque en 1882 et met au point la célèbre bouteille carrée, pensée pour être entreposée de façon optimale dans les cales des navires, tout en limitant la casse par temps fort. La distillerie Saint James, avec ses champs de cannes à sucre, ses six colonnes à distiller, son alambic charentais, dit du Père Labat, servant à produire le fameux "Coeur de Chauffe", et ses chais de vieillissement, fait partie intégrante du paysage et de l’histoire de la Martinique et de son grand rhum agricole. Les rhums Saint James atteignent alors une belle notoriété et deviennent dès lors, une référence.

A la fin du XIXe siècle, Paulin Lambert, négociant marseillais, rachète plusieurs distilleries martiniquaises dont Saint James, qu’il révolutionnera, visant la fabrication de rhums supérieurs. Il dépose la marque en 1882 et met au point la célèbre bouteille carrée, pensée pour être entreposée de façon optimale dans les cales des navires, tout en limitant la casse par temps fort.
La distillerie Saint James, avec ses champs de cannes à sucre, ses six colonnes à distiller, son alambic charentais, dit du Père Labat, servant à produire le fameux "Coeur de Chauffe", et ses chais de vieillissement, fait partie intégrante du paysage et de l’histoire de la Martinique et de son grand rhum agricole.
Les rhums Saint James atteignent alors une belle notoriété et deviennent dès lors, une référence.

Détails

Trier par prix

Résultats 1 - 26 sur 26.
Résultats 1 - 26 sur 26.

L'abus d'alcool est dangereux pour la santé. A consommer avec modération.