Que choisir ? - Rhum Blanc, ambré, vieux, millésimé, épicé ou encore arrangé…

Que choisir ? - Rhum Blanc, ambré, vieux, millésimé, épicé ou encore arrangé… 

 

Tout comme son histoire, le rhum est une boisson d’une grande richesse, produite dans de nombreuses régions du monde, et selon différents procédés. Il existe de multiples variétés de cette eau-de-vie dont la matière première est la canne à sucreToutefois, certaines différences fondamentales permettent de les distingueret de les choisir principalement en fonction de la façon dont on souhaite les déguster.  

Agricoles ou Traditionnels, les rhums blancs, constituent la base essentielle pour la confection de nombreux punchs et cocktails. Pour la plupart, le degré alcoolique est supérieur à 40%. Après distillation, ils séjournent plusieurs semaines (2 à 3 mois pour les rhums agricoles) dans des cuves en inox, pendant lesquelles ils sont brassés, afin d’arrondir leur arômes. Ils sont enfin réduits avec de l’eau de source ou de l’eau distillée avant embouteillage.  

Les rhums blancs sont donc les rhums les plus jeunes. Pour le Ti’Punch et des cocktails à la fois corsés et très raffinés, vous opterez plutôt pour un rhum agricole, à base de pur jus de canne. Ils sont généralement fruités et d’une grande finesse aromatiqueLes rhums traditionnels comme ceux de La Réunion, élaborés à base de mélasse, auront votre préférence pour élaborer vos rhums arrangés maison. Enfin, les rones, réputés plus légers, conviennent parfaitement à la préparation du Mojito, du Daïquiri, ou encore de la Piña Colada. Découvrez notre large gamme de rhums blancs du monde ici les rhums blancs de Dominocho   

 

Les rhums ambrés sont des rhums blancs, que l’on a laissé reposer de 12 à 24 mois en foudres de chêne, ayant parfois préalablement contenu du Bourbon. S’ils peuvent se consommer purs ou On the rocks, ils sont, la plupart du temps, utilisés pour composer des cocktails colorés et parfumés, comme le Cuba Libre, et sont absolument délicieux dans un planteur auxquels ils apportent beaucoup de subtilité. Oles apprécie également dans les desserts et les entremets. Pour découvrir notre belle gamme rendez-vous sur Les rhums ambrés de Dominocho 

 

Ce sont les rhums les plus complexes. C’est durant une période de vieillissement plus ou moins longue que le rhum va s’assouplir, s’arrondir et développer tous ses arômes au contact du bois. Ce sont des fûts de chêne ayant contenu du Bourbon qui sont les plus répandus. Pour bénéficier de l’appellation Rhum Vieux, les rhums des Antilles Françaises doivent séjourner 3 ans minimum en fûts de chêne.  

Seules les années passées dans les fûts comptent pour déterminer l’âge du rhum. Dès son embouteillage, il cesse de vieillir et se stabilise. 

Dans les rhums vieux, on distingue : 

  • les VO (Very Old – Très vieux) qui vieillissent 3 ans,  

  • les VSOP (Very Superior Old Pale – Vieux «pâle» très supérieurs), qui vieillissent 4 ans  

  • et les XO (Extra Old) qui nécessitent 6 ans de repos. 

 

Les rhums vieux sont le reflet d’un savoir-faire et d’une tradition propre à chaque terroir et à chaque distillerie. Ils révèlent une splendide palette d’arômes et de saveurs et proposent de savoureuses et longues finales. On les réserve donc particulièrement à la dégustation, lentement tournés et chauffés en main dans un verre, idéalement de forme Tulipe, ou Ballon. Notre cave est une superbe vitrine de rhums vieux à découvrir : Les rhums vieux de Dominocho 

 

La particularité des rhums vieux 

Savamment élaborés, fierté des Maîtres de Chai, les rhums vieux sont de petites œuvres d’art, lentement composées. Ce sont avant tout des rhums de dégustation, qui ont concentré leurs arômes pour qu’ils explosent en bouche.  

Au-delà du nombre d’années, plusieurs facteurs vont différencier les rhums vieux, comme l’origine, l’âge ou la taille des fûts. Le plus souvent américains, ce sont parfois des fûts français qui sont utilisés. Le climat a également une importance principale. Plus chaud et plus humide, il provoque une évaporation plus rapide, et la part des anges (quantité de liquide perdue dans l’air) est plus importante que dans les zones tempérées. Bénéficiant du climat tropical, ils vieillissent 2 à 3 fois plus vite que les whiskies ou les cognacs. 

Une fois son vieillissement terminé, le rhum est filtré, puis réduit à son degré de consommation. Notons toutefois que certains d’entre eux sont embouteillés sans filtration, ou même Brut de fût.  

Bien que le plupart des rhums vieux soient des assemblages, certaines distilleries proposent des Single Cask (Fût unique). 

Les rones, présentent la particularité d’être souvent vieillis selon la méthode Solerautilisée pour le vieillissement du vin espagnol. Elle consiste à mélanger régulièrement des rhums d’âges différents, en injectant du rhum jeune dans des fûts de rhum plus âgé. Notons que dans ce cas, l’âge indiqué correspondra à celui du rhum le plus âgé. Le terme Añejo signifie qu’ils sont âgés, mais ne donnent pas de notion de durée. 

Une fois embouteillé, le rhum cesse de vieillir, mais contrairement au vin, il ne s’altère et ne s’oxyde pas une fois la bouteille ouverte. Visitez notre cave et découvrez toute notre gamme de rhums vieux provenant de tous les pays du monde en cliquant ici Les rhums vieux de Dominocho 

Les années où la qualité des cannes s’est révélée exceptionnelle font l’objet de millésimes. C’est tout le talent et le savoir-faire des maîtres de chais qui se révèle à travers ces nectars. Les rhums millésimés de Martinique doivent respecter plusieurs critères très stricts, comme avoir été́ mis en vieillissement le 31 mai de l’année suivant celle de la distillation au plus tard, ou avoir vieilli en fûts de chêne. Certaines distilleries affinent le vieillissement de leurs rhums en les laissant reposer quelques mois supplémentaires dans des fûts ayant contenu du Porto, du Xérès, du Cognac, du whisky de l’île d’Islay ou de prestigieux vins Français. Dans les 2 cas, il s’agit de rhums rares car édités en petite quantité. Ces rhums sont destinés à être dégustés, de la même façon que les rhums vieux, lentement réchauffé dans un verre adapté, dans un lent mouvement du poignet pour qu’ils expriment toutes leurs subtilités. Ce sont des rhums à offrir pour un collectionneur ou un amateur. Notre jolie collection de rhums millésimés se trouve ici : Les rhums millésimés de Dominocho 

 

Les rhums arrangés 

Les rhums arrangés sont le résultat d’une macération assez longue, généralement à base de rhum blanc, de fruits, d’aromates et d’épices. Il existe des milliers de recettes, et chaque famille détient la sienne, s’inspirant de ce que la flore met à sa disposition, alliant un savoir-faire à la richesse d’un terroir.  On les trouve principalement à la Réunion, où ils sont une institution, ainsi qu’à l’Île Maurice et en Guadeloupe. Ils sont très particuliers puisque qu’imprégnés de parfums d’une grande diversité. On les consomme généralement en digestif, dans des petits verres, type verres à shot, mais ils sont également des bases fantastiques pour des cocktails aux multiples parfums. Tous nos rhums arrangés vous attendent ici Les rhums arrangés de Dominocho 

 

Les Spiced rums  

Les Spiced rums sont obtenus par ajout d’aromates et d’épices comme le gingembre, la vanille ou la cannelle, ou encore le miel. Le mélange rum-aromates macère plusieurs mois avant embouteillage. Les Spiced Rums sont des rhums gourmands, épicés et vanillés qui se consomment purs, sur glace ou en cocktails type Long Drinks. Revisitez vos cocktails et donner-leur du Pep’s 

 


L'abus d'alcool est dangereux pour la santé. A consommer avec modération.