"Un carnaval là-bas" - Guadeloupe

"Un carnaval là-bas" - Guadeloupe 

Le Carnaval de Guadeloupe débute le dimanche de l’Epiphanie et se termine le mercredi des cendres.  

Ancré dans les mœurs, extrêmement festif, le Carnaval est un événement très important pour les Guadeloupéens.  

Il donne lieu à de nombreuses réjouissances et manifestations comme les bals masqués et les concours de costumes, de chant ou encore de danse. 

 

Dès le début du mois de Janvier, les défilés commencent dans les différentes rues. Traditionnellement, ce sont les enfants qui paradent les premiers, en chantant et en dansant, déguisés et grimés selon des thèmes variés. 

 

Ils existent différents styles de groupes. Les célèbres et traditionnels Groupes a Po utilisent des instruments couverts de peau d’animaux comme le mouton. Ils défilent déguisés en tenue évoquant les colonsaffirmant ainsi une liberté chèrement gagnée. 

 

C’est à Pointe à Pitre que se déroule du matin au soir la Grande Parade du Dimanche Gras. Les carnavaliers déambulent dans les rues dans des costumes colorés au rythme de chants et de danses entraînants, en faisant claquer des fouets, réclamant même parfois une rançon aux passants. C’est le jour de la sortie du roi Vaval, représenté sous la forme d’un mannequin de chiffons le bwa bwa, que l’on promène sur un char, suivi par de nombreux groupes. 

 

Le roi et la reine du Carnaval qui ont été élus, sont en tête des défilés tout au long des jours gras 

Le Lundi Gras donne lieu à de Grandes Parades de joyeux drilles vêtus de costumes très colorésToujours sur des musiques très rythmées, la foule se déplace dans une ambiance de joie intense. C’est également ce jour là que sont célébrées les noces burlesques qui unissent des hommes déguisés en femmes, et des femmes … déguisées en hommes.  

A Basse-Terre, on peut assister à un défilé de personnes en pyjamas. 

 

Le Mardi Gras, les diables rouges aux costumes parsemés de morceaux de miroir, personnages très importants du carnaval, arpentent les rues pour effrayer les badauds.  

 

Au passage, les gens se désaltèrent de Snow Ball ou sino bol, une glace artisanale préparée à base de glace râpée, arrosée d’un sirop de grenadine ou de menthe et servie dans un gobelet en plastique avec une paille. Ils dégustent bien sûr les beignets que les marchands ambulants proposent un peu partout. 

 

Le mercredi des Cendres, c’est de noir et blanc vêtue que la foule en liesse fait parader le roi du Carnaval, Vaval(diminutif créole du mot Carnaval)dans toutes les rues de la ville, avant de le mener au bûcher pour qu’il soit brûlé. C’est ce qu’on appelle le jour du «grand vidé». Vaval incarne tous les ennuis de l’année écoulée. Sa mort est donc tout à fait symbolique. 

 

En Guadeloupe, le Carnaval est l’occasion de faire la fête, mais également de transmettre un héritage culturel


L'abus d'alcool est dangereux pour la santé. A consommer avec modération.