Que choisir ? - Tout pour une chandeleur parfaite !

Que Choisir ? - Tout pour une chandeleur parfaite !

 

En dehors de Noël et de l’épiphanie, la chandeleur est probablement l’une des fêtes préférées des enfants. Les adultes quant à eux, gardent en mémoire la délicieuse odeur des crêpes préparées avec amour par leurs mamans et leurs mamies et qu’ils garnissaient de confiture 

La chandeleur est en effet une fête avant tout familiale, qui évoque la chaleur et la convivialitéSelon les régions, les traditions diffèrent, mais, partout, on se réunit pour partager, au cœur de l’hiver, un moment de chaleur et de douceur.  

Chacun agrémente sa crêpe comme il le souhaite et tous s’accordent pour féliciter la pâtissière du jour. Chaque maman a sa recette, souvent héritée de sa maman. C’est ce qui fait de la chandeleur une fête particulière, parce qu’elle permet, au-delà des recettes, de perpétuer des valeurs et des traditions. 

 

Un peu d’histoire 

La Chandeleur que l’on fête le 2 févriervient du mot Chandelle, ou plus précisément de l’expression latine «Festa Candelarum» qui signifie «Fête des chandelles »Avant le 5ème siècle, les paysans parcouraient leurs terres en portant des flambeaux pour les purifier avant les premières semailles et confectionnaient des galettes qui symbolisaient la prospérité pour l’année à venir. Ces galettes, de par leur forme et leur couleur, évoquaient le soleil tant attendu après la rigueur de l’hiver. 

 

Vers 492, le pape Gélase 1erqui serait à l’origine de la chandeleur, en fait une fête religieuse. A cette occasion les croyants devaient récupérer un cierge à l’église et le rapporter chez eux en prenant garde de le garder allumé. Il décide également de distribuer des galettes aux pèlerins venus à Rome pour célébrer la présentation de Jésus.  

 

La tradition des crêpes s’ancra alors dans la tradition et peu à peu, des mythes apparurent, sensés apporter prospérité dans le foyer : on devait faire sauter les crêpes en tenant une pièce d’or dans une main, et la première crêpe devait être déposée sur une armoire afin que les récoltes soient abondantes.  

 

Le mot «crêpe» vient du mot latin «crispus», qui signifie frisé, ondulé ou gondolé, en relation avec l’aspect «frisé» de la crêpe dans la poêle quand on la fait cuire. 

 

De nombreux dictions font référence à la Chandeleur : "A la Chandeleur le jour croît de deux heures 

 

Tour du monde des crêpes  

Il existe une multitude de recettes de crêpes et de galettes, sucrées et salées que l’on cuisine partout dans le monde.  

Nous vous proposons d’en découvrir quelques unes, sans pouvoir être exhaustifs. 

 

En France, on les prépare généralement avec de la farine de blé pour les pâtes sucrée et de froment pour les salées. 

A Nice, la Socca est une spécialité salée préparée avec de la farine de pois chiches, que l’on consomme chaude. Dans le Nord, on prépare la Couquebaque, une galette sucrée aux saveurs de bière et de chicorée. Les Taloas du Pays Basque, à abse de farine de blé et de maïs, se servent accompagnés de charcuterie 

 

Aux Etats-Unis et au Canadace sont les célèbres Pancakesdes petites crêpes dont la pâte comporte de la levure chimique, ce qui lui permet de gonfler et que l’on déguste traditionnellement avec du sirop d’érable, ou du miel. 

Les Crumpets, sont de petites crêpes trouées cuisinées en Angleterre, que l’on propose accompagnées de Lemon Curd ou de marmelade d’orange amère. En Hollande, on vous proposera des Poffertjes, sorte de blinis servis chauds avec du sucre glace et du beurre. Les Baghrir, ou Crêpes au Mille trous, à base de semoule fine, font le régal des Algériens, qui les savourent avec du miel et du beurre. A bali, les Dadar gulung, aux saveurs de noix de coco, ont la particularité d’être vertes 

Au Japon, l’Okonomiyaki est une crêpe salée grillée que l’on garnit de viande ou de poisson et que l’on accompagne de différentes sauces. Au Mexique, la célèbre Tortilla est en général préparée avec de la farine de maïs. Les Naans, petits pains plats et moelleux parfois garnis de fromages sont servis en Inde, comme les Parathas, des galettes que l’on peut préparer nature ou avec des pommes de terre ou des oignons. 

En Palestine, ce sont les Qatayef, des petites crêpes aux épices douces que l’on garni d’une préparation à base de noix avant de les refermer en forme de chausson pour les faire frire. 

Au Japon, l’Okonomiyaki est une crêpe cuite avec des crevettes ou du poisson. 

Au Maroc, on mange des Msemen, sorte de galettes carrées légèrement feuilletées, à base de semoule fine que l’on déguste avec des accompagnement sucrés ou salés. 

Au Danemark, les Ebelskivers sont en forme de petites boules que l’on peut garnir de chocolat ou de confiture. 

Quant aux Blinis, ces délicieuses petites galettes épaisses que nous adorons en accompagnement du saumon fumé, ils sont originaires de Russie. 


L'abus d'alcool est dangereux pour la santé. A consommer avec modération.