Recherche dans le blog

Les marques

Un carnaval là-bas en guyane

Publié le : 08/01/2018 20:40:46
Catégories : Guyane , Un carnaval là-bas

Le Carnaval de Guyane peut durer de 1 à 2 moisIl reflète la diversité des différentes ethnies et des différentes cultures de la Guyane. Il se déroule entre l’Epiphanie et le Mercredi des Cendres  

 

Durant toute cette période, les Guyanais vivent dans une ambiance de fête, notamment le week-end. 

Les festivités débutent avec l’arrivée du roi Vaval à qui on a remis les clefs de la ville. Il est représenté par un géant (Bwa Bwaqui change chaque année d’accoutrement et de moyen de transport. On le promène, accompagné des Reines, dans toute la ville. 

Il sera sacrifié sur le bûcher le Mercredi des Cendres, accompagné par les sanglots des pleureuses.  

 

Le samedi soir, les boîtes de nuits se transforment en dancings qu’on appelle aussi Universités, où les Touloulous mènent la danse. Le Touloulou est un personnage central du Carnaval Guyanais. Il incarne les femmes de la haute société du 18ème et 19ème siècle, dont les tenues vestimentaires, très élégantes mais très apprêtées, les recouvraient de la tête au pied et ne laissait apparaitre aucune partie charnue. Les femmes de déguisent avec des robes inspirées de cette tendance, se masquent et font tout leur possible pour devenir anonymes, allant même jusqu’à changer de parfum. Elles se pavanent dans les rues et s’invitent aux bals masqués, où elles ont le privilège de pouvoir inviter les hommes de leur choix à danser, sans qu’ils puissent refuser. Toutefois, elles doivent respecter des règles précises, comme ne jamais se démasquer. Depuis quelques années, les hommes ont repris ce personnage sous le nom de «Tololo». 

 

Le dimanche, en milieu d’après-midi, les rues s’animent et deviennent le théâtre de défilés hauts en couleur de groupes costumés et de chars décorés, rythmés par la musique et la danse. Les défilés se terminent par un Vidé, camion-orchestre que les gens suivent en chantant et en dansant.  

 

Le samedi gras est le jour des Reines et du carnaval des enfants. C’est le dimanche gras que le roi Vaval défile sur un char, accompagné des Reines.  

Le lundi gras, dès le matin, des groupes bruyant sillonnent les rues pour inviter les dormeurs à les rejoindre pour un vidé pyjamaC’est aussi le jour des mariages burlesques  Les hommes se déguisent en femmes et les femmes en hommes. 

Le mardi, les diables rouges cornus accompagnent les gens qui défilent habillés de rouge et de noir.  

 

Il existe de très nombreux costumes et personnages, comme les Neg’Marronsqui défilent le corps enduit d’huile et de charbon, les Jéfarinstout de blanc vêtu, qui enfarine les enfants qui jouent avec lui, ou encore les Balayeuses, qui balaient les rues avec un balais coco et qui rappellent les bons usages dans les familles guyanaises. 

 

La Grande Parade consitue une attraction majeure au cours de ce Carnaval de Cayenne, réunissant des formations provenant du monde entier, paradant joyeusement dans les rues, au rythme de musiques très variées appelant à danser. 

 

Enfin, le mercredi qui marque la fin du Carnaval et le premier jour du Carême, les festivaliers vêtus de noir et blanc vont défiler, et conduire au bûcher le roi Vaval qui incarne les soucis de l’année passée, accompagné de ses diablesses.  

Partager ce contenu

L'abus d'alcool est dangereux pour la santé. A consommer avec modération.